Contenu

Butagaz Arnage : un exercice du Plan Particulier d’Intervention (PPI) pour tester les dispositifs

 

Le PPI de Butagaz a fait l’objet d’un exercice le 24 juin 2015. Ce plan prévoit les moyens d’action et définit les procédures à mettre en œuvre en cas de crise impliquant l’établissement et pouvant avoir des incidences à l’extérieur du site.

L’exercice a pour objectif de tester le plan et notamment le dispositif d’alerte, les conditions de la circulation routière et l’organisation de la gestion de crise. Il va permettre de préparer les acteurs des secours.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de presse (format pdf - 1.4 Mo - 24/06/2015)

 

Bilan de l’exercice

CONTEXTE
Le site Butagaz d’Arnage étant classé Seveso seuil haut, les services de l’Etat ont pour obligation de réaliser tous les trois ans des exercices afin de mettre à jour leur dispositif d’intervention.

OBJECTIFS
Cet exercice a permis de tester l’organisation des différents services en cas de crise et la transmission de l’information entre eux ainsi que leur réactivité et leur délai de mise en place. Il a également permis de tester la procédure de confinement de la population en cas d’incident, prévue dans le plan de secours.

SCENARIO
L’exploitant détecte une fuite de gaz sur la citerne de stockage, avec un incendie du gaz. Il déclenche alors le Plan d’Opération Interne (POI) et prévient les services de la préfecture que les conséquences de cet incident pourraient dépasser le périmètre du site et qu’il conseille de déclencher le Plan Particulier d’Intervention (PPI).

DATE ET HORAIRES
L’exercice s’est déroulé sur l’ensemble de la matinée, la fuite de gaz à été détectée vers 9h15 et la sirène a retenti dans la ville d’Arnage quelques minutes plus tard. L’exercice a pris fin vers 12h30, lorsque les pompiers ont annoncé que le risque était écarté.

LES MOYENS MIS EN OEUVRE
Des agents de la gendarmerie, de la police, du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) et de la préfecture ont été mobilisés pour réussir cet exercice.

BILAN
Cet exercice a été un succès et la réponse des acteurs a été conforme au plan de secours. Le retour d’expérience permettra d’améliorer encore ce plan, et donc de continuer à améliorer la sécurité des populations.