Contenu

Convention de partenariat pour l’accompagnement et le maintien dans le logement des ménages manceaux

 

Corinne Orzechowski, préfète de la Sarthe, a réuni, le12 octobre 2015, tous les acteurs du logement afin de signer la convention de partenariat pour l’accompagnement et le maintien dans le logement des ménages manceaux .

 

Liste des signataire de la convention

- la Ville du Mans, Le Mans Métropole ;
- le Centre Communal d’Action Sociale du Mans ;
- le Mans Habitat ;
- la Mancelle d’Habitation ;
- Sarthe Habitat ;
- la SAMO ;
- le Foyer Manceau ;
- ICF Habitat ;
- les syndics de co-propriété ;
- le Conseil départemental ;
- l’Agence Régionale de Santé (ARS) ;
- le Centre Hospitalier Spécialisé de la Sarthe (CHS) ;
- la Caisse d’Allocations Familiales de la Sarthe (CAF) ;
- l’Association De GEstion des STructures Intermediaires (ADGESTI).

Cette convention permet de formaliser et renforcer le partenariat des signataires, de développer la coordination de l’accompagnement dans le logement des ménages en difficulté.

Elle s’inscrit dans une déclinaison territoriale des politiques publiques :

- le futur contrat de ville sur son volet habitat et cadre de vie, cohésion sociale et prévention de la délinquance ;
- le plan départemental de prévention de la délinquance ;
- la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance 2014-2016 de la Ville du Mans ;
- le PDALPD 2014-2018 (Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées) ;
- le FSL, fonds de solidarité pour le logement ;
- le contrat local de santé intercommunal sur l’axe santé mentale et sur l’axe addictions ;
- le comité départemental de santé mentale avec le CHS et l’ARS ;
- l’organisation de groupes techniques par le conseil départemental ;
- la Convention d’Objectif et de Gestion (COG) de la CAF.

Cette convention répond aux constats de problématiques d’hygiène, d’absence de respect des logements et des parties communes, de troubles de voisinages, de problématiques d’addictions, de santé mentale, de souffrance psychique et d’isolement rencontrées par certains locataires.

Télécharger le dossier de presse (format pdf - 45.9 ko - 12/10/2015)