Contenu

COVID19 Aides aux entreprises

 

1. RESSOURCES HUMAINES
ACTIVITE PARTIELLE
 Activité partielle : Revenu de substitution égal à 100% du SMIC (en moyenne 84% du net des salaires
supérieur au SMIC), payé entièrement par l’Etat. A partir du 1er juin : 85% de l’indemnité payée par
l’Etat, à partir du 1er octobre : passage à 60%.
 Pour accéder aux règles applicables (mise à jour du 15/07) : lien
 Questions / réponses avec précisions sur les évolutions de la procédure (mise à jour du
10/07) : lien
 Pour faciliter le dépôt des demandes d’indemnisations (DI), publication d’un « pas à pas » à
destinations des entreprises : lien
 Activité partielle de longue durée : 80% du revenu de substitution payé par l’Etat (85% pour les
accords signés avant le 1er octobre). Le salarié doit conserver au minimum 60% d’activité. Nécessite
un accord d’entreprise, et la préservation de l’emploi. Fiche
 Prise en compte des coûts pédagogiques de formation pendant l’activité partielle : le FNE-formation
(former plutôt que licencier) est renforcé par la prise en charge de l’intégralité du coût pédagogique.
Cible : toute entreprise concernée par les conséquences de la crise et bénéficiaire d’une autorisation
de recours à l’activité partielle, tout salarié indépendamment de la catégorie socio-professionnelle et
du niveau de diplôme. Contact : votre OPCO. Plus d’infos : site de la DIRECCTE
APPRENTISSAGE
Pour encourager et inciter les entreprises à continuer à recruter des salariés en alternance (en contrat
d’apprentissage ou de professionnalisation) malgré le contexte économique difficile, la mise en place d’une
aide exceptionnelle à l’embauche pour toutes les entreprises jusqu’au niveau de la licence professionnelle est
proposée. Cette aide est de 5 000 € pour un alternant de moins de 18 ans et de 8 000 € pour un alternant
majeur.
Pour les contrats d’apprentissage signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, cette aide
sera versée aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition et aux entreprises de 250 salariés et plus à
la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil – déjà fixé par la loi – de 5% de salariés en contrats
favorisant l’insertion professionnelle et l’alternance en 2021. Grâce à cette mesure, le coût du recrutement
d’un salarié en contrat d’apprentissage représente un faible reste à charge – voire quasi-nul – pour la 1e année
de contrat.
 Un numéro vert régional pour s’informer sur l’apprentissage : 0 800 200 303.
PLAN 1 JEUNE, 1 SOLUTION
Le 23 juillet 2020, le Premier ministre a annoncé le plan « 1 jeune, 1 solution » qui comprend différentes
mesures pour accompagner les jeunes de 16-25 ans au sortir de la crise COVID-19. Outre l’aide exceptionnelle à
l’alternance (cf. supra), il comprend :Page 2 sur 9
 Une aide aux entreprises pour accélérer l’embauche des jeunes, sous la forme d’une compensation
de charge de 4 000 euros pour tout jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021. Lien
 Une prime supplémentaire de 4000 euros sera versée à l’entreprise qui accueille un jeune en
volontariat territorial en entreprise (VTE). Cette prime vise à contribuer à la transition écologique et
accompagner le recrutement de 1000 jeunes dans les TPE et PME sur des métiers de transformation
écologique des modèles économiques. Lien
EMPLOI EXPORT
 Dispositif Emploi Export du Conseil Régional Pays de Loire : aide au recrutement de personnel
qualifié ayant des compétences à l’international. Fiche
CONSEIL RH POUR S’ADAPTER
 Prestation de Conseil en Ressources Humaines (PCRH). Pour les entreprises de moins de 250 salariés
ou un collectif d’entreprises appartenant à la catégorie des TPE-PME. Bénéficier d’un
accompagnement RH (reprise d’activité dans le cadre covid-19, organisation du travail, GPEC,
amélioration du dialogue social) par un prestataire externe cofinancé par l’Etat. 0 à 50 % de reste à
charge jusqu’au 31/12/2020. Pour les demandes individuelles des entreprises : Lien, pour les
demandes déposées par des organismes (OPCO, autres) : Lien
SANTE SECURITE
 Protocole national de déconfinement (Lien), Fiches métiers et guides (Lien) pour aider et
accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur
situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs
salariés grâce à des règles universelles.
2. RESSOURCES FINANCIERES
LEVIERS INTERNES : OPTIMISATION DU BILAN ET REDUCTION DES COUTS
 Avance de fonds sur le Crédit d’impôt Recherche (CIR) Bpifrance (voir) : 80% de la créance, pour les
ETI et les grandes entreprises.
 Réductions et reports de charges sociales et de certaines taxes : possibles dans le BTP, le commerce
de proximité, l’artisanat, la restauration, le tourisme, le sport ou l’évènementiel (voir avec l’URSSAF et
les collectivités locales pour les allègements de taxes de séjour ou de la cotisation foncière). Site dédié
de l’URSSAF ici
 Médiation des entreprises : mobilisable pour régler à l’amiable un litige (ex : retard de paiement,
services ou marchandises non conformes…) avec une autre entreprise ou un donneur d’ordre public.
Elle est gratuite et menée avec une stricte obligation de confidentialité. Pour la mobiliser : voir
 Dinamic Booster et Dinamic Rebond : Les entreprises fragilisées peuvent faire appel à ce dispositif
(payant mais partiellement pris en charge par les fonds publics) pour répondre rapidement à leur
préoccupation de consolidation de leur situation financière. L’accompagnement, individuel et collectif
combine des journées de conseil, de formation des salariés et de mise en réseau. Contact : Chambres
de commerce et d’industrie et https://www.dinamicentreprises.fr/.
SECTEUR AUTOMOBILE
 Dispositifs d’accompagnement CASH : accompagnent des PME et ETI fragiles de la filière (ou en lien
avec) à la gestion de la trésorerie par le co-financement d’une prestation de conseil (reste à charge
d’uniquement 4.8K€ TTC / module de 10j à 2-3 mois de prestations). Contact :
françois.pohier@bpifrance.frPage 3 sur 9
 Dispositifs d’accompagnement SPOT : accompagnent des PME, ETI et filiale de grands groupes de la
filière automobile dans leurs démarches de transformation également par le co-financement de
prestation de conseil (reste à charge de 4.8K€ TTC / module de 10j à 2-3 mois de prestations).
Contact : françois.pohier@bpifrance.fr
LEVIERS EXTERNES : FINANCEMENTS ET FONDS DISPONIBLES
SOLUTIONS BAS DE BILAN
 Fonds National de Solidarité (FNS) mis en place par l’Etat et cofinancé par les Régions :
Premier volet, aide allant jusqu’à 1500€
o Prolongation du FNS volet 1 pour le mois de juin : pour les entreprises ayant subi une
fermeture administrative entre le 1er juin et le 30 juin 2020 ou qui connaissent une perte
de chiffre d’affaires d’au moins 50 % en juin 2020 par rapport à juin 2019 ou au chiffre
d’affaires mensuel moyen sur 2019 la demande de FNS est possible jusqu’au 31 aout
2020. => Interlocuteur : DGFIP. dépôt des demandes 1er volet ;
o Prolongation des aides du FNS Volet 1 au titre des pertes des mois de juillet, août,
septembre 2020 :
 accessible aux entreprises des secteurs particulièrement touchés par la crise
ayan t un chiffre d’affaires de moins de 2M€ et des effectifs de moins de 20
salariés (Tourisme, HCR, évènementiel, sport, culture, artistes auteurs)
mentionnés dans l’annexe 1 (Lien) ainsi qu’aux entreprises relevant de
secteurs connexes mentionnés dans l’annexe 2 (Lien) ayant subi une perte de
CA de plus de 80% entre la 15 mars 2020 et le 15 mai 2020 : cette aide est
accessible aux entreprises ayant subi une fermeture administrative au cours de
la période mensuelle considérée ou qui connaissent une perte de chiffre
d’affaires d’au moins 50 % au cours de cette même période mensuelle par
rapport à 2019 ou au chiffre d’affaires mensuel moyen sur 2019. La demande
de FNS est possible dans un délai de 2 mois après la fin de la période mensuelle
au titre de laquelle l’aide est demandée => Interlocuteur : DGFIP. dépôt des
demandes 1er volet
 accessible sans condition d’effectif et de chiffres d’affaires pour les seules
entreprises ERP de type P (discothèques, salles de jeux) DGFIP. dépôt des
demandes 1er volet
Deuxième volet, aide complémentaire pour les entreprises bénéficiant du volet 1
o Une aide allant jusqu’à 5000€ (ou 10 000€ pour les entreprises des Tourisme, HCR,
évènementiel, sport, culture, artistes auteurs … mentionnés dans les annexes 1 ou 2
citées supra) : Elle est accessible aux entreprises ayant déjà bénéficié d’une aide au titre
du volet 1, ayant au moins 1 salarié OU ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du
public entre le 1er mars 2020 et le 30 juin 2020 , et dont le chiffre d’affaires constaté lors
du dernier exercice clos est supérieur ou égal à 8 000 euros => Interlocuteur Conseil
Régional dépôt des demandes 2e volet avant le 15 Octobre 2020. Cette aide n’est
mobilisable qu’une seule fois.
o Versement complémentaire à l’aide du volet 2 : les entreprises des secteurs mentionnés
aux annexes 1 et 2 ayant déjà bénéficié d’une aide au titre du Volet 2 peuvent solliciter
un complément calculé par différence entre la valeur absolue du solde de trésoreriePage 4 sur 9
déclaré lors du 1er dépôt de dossier et l’aide déjà reçue, dans la limite de 10 000 €. Pour
percevoir le complément d’aide, il convient de vous reconnecter à votre espace
personnel – Portail des Aides et choisir le téléservice « complément d’aide au volet 2 déjà
perçu par l’entreprise => dépôt des demandes 2e volet
o Renforcement de l’aide au titre du Volet 2 uniquement pour les entreprises ERP de
type P (discothèques, salles de jeux). L’aide devient mensuelle et son montant mensuel
maximum est de 15 000 €. Elles ont bénéficié d’une aide au titre du Volet 1 et ont fait
l’objet d’une interdiction d’accueil entre le 1er mars 2020 et le 31 août 2020. La somme
totale des aides versées ne peut dépasser 45 000 € => Interlocuteur Conseil Régional (en
attente date d’ouverture de la plateforme de dépôt)
 Fonds régional résilience mis en place par la Région, la Banque des Territoires et les collectivités
locales (EPCI, départements) qui permet d’accéder à une avance remboursable cumulable avec le
Fonds de solidarité national. Il s’adresse aux :
o Entreprises de moins de 10 salariés dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur ou
égal à 1 million d’euros - de tous secteurs (commerçants, artisans,
autoentrepreneurs, …) peuvent bénéficier d’une avance remboursable de 3 500€ à
10 000€, selon leur chiffre d’affaires ;
o Entreprises des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de
l’événementiel, la culture et le sport (cf annexes 1 et 2) - jusqu’à 20 salariés et
jusqu’à 2 millions d’euros d’affaires annuel - peuvent bénéficier d’une avance
remboursable allant jusqu’à 20 000€.
Dépôt des dossiers jusqu’au 30 décembre 2020 via le Lien
Pour les entreprises ayants des partenaires bancaires prêts à intervenir :
 Prêts garantis par l’Etat (PGE), l’Etat garantit jusqu’à 90% du montant du prêt bancaire jusqu’au
31 décembre 2020 (voir) => interlocuteur : partenaire bancaire. Plafonné à 25% du CA sur le
dernier exercice clos.
 Prêt Rebond : Mis en place par Bpifrance et abondé par la Région des Pays de la Loire, prêt à taux
zéro de 10 000 € à 75 000 € sans garantie sur les actifs de la société ou de son dirigeant (durée de
7 ans, avec un différé d’amortissement en capital de 2 ans) mis en place avec un partenaire
bancaire privé (1 pour 1), pour les TPE et PME. => interlocuteur : partenaire bancaire. Fiche
 Prêt Atout : Mis en place par Bpifrance, prêt de 50 000 € à 5 M€ pour les PME, et jusqu’à 15 M€
pour les ETI, sans garantie sur les actifs de la société ou de son dirigeant (durée de 3 à 5 ans, avec
un différé d’amortissement en capital jusqu’à 12 mois) mis en place avec un partenaire bancaire
privé (1 pour 1), pour les TPE, PME et ETI. => interlocuteur : partenaire bancaire. Fiche
 Prêt Pays de la Loire Redéploiement, directement attribué par la Région, soutien rapide, sur
mesure et suffisamment important (prêt jusqu’à 500 000 €) pour créer un effet levier substantiel
sur des financements privés. Adapté aux projets d’entreprises structurants, notamment dans
l’industrie, l’artisanat de production, les services qualifiés à l’industrie et le tourisme, qui
nécessitent de s’inscrire dans la durée. Fiche
 Fonds « Pays de la Loire garantie » : afin de faciliter l’obtention de prêts auprès des réseaux
bancaires, le conseil régional Pays de Loire et Bpifrance, garantissent jusqu’à 80 % du montant du
prêt bancaire. Interlocuteur : BpifrancePage 5 sur 9
En cas de refus de PGE, la médiation du crédit (voir) prend le relais. En cas d’échec, si l’entreprise justifie
de perspectives réelles de redressement de l’exploitation et ne fait pas l’objet de l’une des procédures
collectives d’insolvabilité, il est possible d’obtenir, côté Etat ( Lien ) :
 Pour les PME de plus de 50 salariés : avances remboursables (max 800 K€) et prêts bonifiés (min 800
K€) : S’adresser au CRP (voir ci-dessous) qui vous redirigera vers une démarche en ligne.
 Pour les entreprises de moins de 50 salariés : prêts participatifs allant jusqu’à 10 k€ (moins de 10
salariés) ou 50 k€ (moins de 50 salariés) sur une durée maximale de 7 ans. Interlocuteur : secrétariat
permanent du CODEFI (voir ci-dessous).
ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE
 Fond national « Relève Solidaire » abondé par la Région, pour les entreprises de l’économie sociale et
solidaire de moins de 10 salariés : prêt à taux zéro plafonné à 100 000 € pour aider à la reconstitution
d’un besoin de trésorerie non couvert par les autres dispositifs : contact France ACTIVE
START-UPS (fiche plan entreprises technologiques)
Pour les start-ups ne pouvant accéder au PGE :
 Offre de prêts, pour les start-ups prometteuses ayant conjoncturellement le statut d’entreprise en
difficulté et ne pouvant accéder au prêt garanti par l’Etat (PGE), distribuée par Bpifrance (Prêt Soutien
Innovation, prêt Renforcement de la Trésorerie – Coronavirus..). Contacts ici, fiche
Par ailleurs :
 Fonds French Tech Bridge permet de financer des bridges entre deux levées de fonds. Fiche
 Fonds French Tech souveraineté permet de financer les entreprises technologiques françaises
développant des technologies souveraines d’avenir. Fiche
TOURISME (GUICHET UNIQUE : HTTPS ://WWW.PLAN-TOURISME.FR/)
 Prêt Tourisme : de 50 K€ à 2 M€ pour les TPE, PME, ETI (Bpifrance et Banque des territoires, voir
guichet unique)
 Prêt « saison » : même fonctionnement que le Prêt garanti par l’Etat (PGE) traditionnel (voir plus
haut), mais plafond calculé comme la somme des 3 meilleurs mois du dernier exercice clos
(jusqu’à 80% du chiffre d’affaires pour une entreprise très saisonnière).
SOLUTIONS HAUT DE BILAN
Si le blocage au niveau du PGE est lié à une insuffisance de fonds propres, il est possible de recevoir des
investissements par le biais du :
 Fonds « Pays de la Loire Croissance 2 » abondé par la Région, cible l’accompagnement des
entreprises industrielles (prioritairement les PME et quelques ETI) en situation de sousperformance économique temporaire sur des tickets de 500 K€ à 3M€. Fiche
 Fonds d’Aide au Soutien au Tourisme » (FAST) abondé par la Région, vise à renforcer la structure
financière des acteurs du tourisme (de petite taille) pour des tickets compris entre 50 000 € et 400
000 €. Fiche
Pour les PME et petits ETI (moins de 400 salariés) :
 Fonds de développement économique et social (FDES), qui permet, via l’intervention du CODEFI
(voir ci-dessous) d’accéder à des prêts participatifs (quasi-fonds propres) pour compléter un tour
de table financier.Page 6 sur 9
Il est aussi possible de bénéficier du soutien des fonds d’investissement par filière (aéronautique, automobile,
tourisme : voir ci-dessous, partie Projet d’investissement)
SECTEUR AUTOMOBILE (fiche plan automobile)
 Fonds d’investissement automobile. Interventions en fonds propres (600 M€) à destination des soustraitants, dans des projets de croissance, d’innovation, de diversification, de consolidation et
également dans des fonds de retournement. Contacts : nicolas.treuil@direccte.gouv.fr et
thomas.druart@paysdelaloire.fr
SECTEUR AERONAUTIQUE (fiche plan aéronautique)
 Fonds d’investissement aéronautique Ace Aéro Partenaires : apporte un soutien en fonds
propres aux projets permettant de préserver les savoir-faire critiques ou d’améliorer la
compétitivité des PME et ETI. Fonds géré par Ace Management (contact). Contacts en Pays de
Loire : amine.benzidir@direccte.gouv.fr et helene.forest@paysdelaloire.fr
SECTEUR TOURISME (GUICHET UNIQUE : HTTPS ://WWW.PLAN-TOURISME.FR/)
 Fonds Avenir Soutien Tourisme : offre une solution de financement en quasi-fonds propres
(Obligations Convertibles) mobilisables dans des délais courts, de 50k€ à 400k€. Finance à la fois
un redéploiement pour les entreprises frappées par le covid, et des projets de développement et
de transformation (digitale, écologique…) (SA ou SAS au CA de min 0,5M€, EBITDA positif pre
2020). Contact : BPI France
 Fonds France Investissement Tourisme 2 offre également une solution de financement en fonds
propres ou quasi-fonds propres mobilisables dans des délais courts. Tickets : 400k€ - 7000k€ (SA
ou SAS au CA de min 1M€, EBITDA positif pre 2020). Contact : BPI France
 Foncière du tourisme Pays de la Loire, permet aux entreprises du tourisme propriétaires de leurs
murs de dégager de la trésorerie en les cédant à la foncière, qui opère une rénovation
énergétique et donne ensuite une option de rachat. Contact : Solutions§co 07 85 85 87 98
PROJET D’INVESTISSEMENT
Dans le cadre de la relance post-covid l’investissement est un levier essentiel permettant à la fois d’augmenter
la demande agrégée afin d’éviter le cercle vicieux de la crise, et d’accroitre la croissance potentielle. Des
moyens importants sont donc engagés pour encourager et aider les entreprises à investir.
SECTEURS STRATEGIQUES (SANTE, AGROALIMENTAIRE, ELECTRONIQUE, INTRANTS ESSENTIELS)
 Lancement d’un appel à projets national doté de 100 millions d’euros pour favoriser l’autonomie
et la résilience de l’industrie française pour les thématiques santé, agroalimentaire, électronique
et fournisseurs d’intrants (métallurgie, industrie chimique). Période de candidature : 31 août au
17 novembre 2020 : lien
PME/PMI :
Le premier dispositif à solliciter, disponible de droit pour tout investissement :
 Suramortissement : lors de la déclaration fiscale, permet un suramortissement de 40% correspondant
à une subvention d’environ 10% sur plusieurs années pour les investissements de transformation
numérique et de robotisation. Dispositif accessible jusqu’au 31 décembre 2020. Fiche
Également :Page 7 sur 9
 Appel à manifestation d’Intérêt (lien) « Industrie du futur » de la Région Pays de la Loire :
o Phase diagnostic : subvention d’au moins 50% des coûts HT (2 000-23 000€)
o Phase intégration et test : prêt à taux zéro + différé d’un an, subvention dans certains cas
o Phase déploiement opérationnel : mix subvention/prêt allant jusqu’à 400 000 €
 Appel à solutions de relocalisation du programme Résolution de la Région Pays de la Loire pour
permettre à des entreprises de « tester » la capacité du tissu économique et industriel ligérien à
répondre à un besoin identifié en termes de relocalisation, d’approvisionnement ou de logistique. Lien
TRANSITION ECOLOGIQUE – DECARBONATION
 Prêt vert ADEME-Bpifrance jusqu’à 1 M€ sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans pour cofinancer
les programmes d’investissement visant à maîtriser et diminuer les impacts environnementaux des
procédés, notamment dans une démarche d’économie circulaire, améliorer la performance
énergétique des sites … Lien
SECTEUR AUTOMOBILE (Contacts : nicolas.treuil@direccte.gouv.fr et
thomas.druart@paysdelaloire.fr )
 Fonds de soutien aux investissements. Subventions allant jusqu’à 800 000€ pour des projets à partir
d’un coût total de 200 000€. Projets de diversification, de modernisation, de transformation
numérique, d’amélioration de la performance environnementale et de consolidation de la filière.
Appel à projets à venir.
SECTEUR AERONAUTIQUE (Contacts : amine.benzidir@direccte.gouv.fr et
helene.forest@paysdelaloire.fr )
 Fonds d’accompagnement public à la diversification, à la modernisation et à la transformation
environnementale des procédés. Subventions allant jusqu’à 800 000€ pour des projets à partir d’un
coût total de 200 000€. Projets de diversification, de modernisation, de transformation numérique,
d’amélioration de la performance environnementale et de consolidation de la filière. Appel à projets à
venir.
START-UPS
 Fonds d’investissement PSIM (Programme de soutien à l’innovation majeure), pour les start-ups
lauréates du Concours mondial d’innovation, géré par Bpifrance. Fiche
PROJET D’INNOVATION OU DE R&D
Afin que la relance économique serve d’accélérateur à la transition écologique, certains secteurs cruciaux
doivent opérer de véritables transitions technologiques. Les différents plans de relance apportent donc un
soutien massif aux projets de R&D et plus généralement d’innovation.
TOUS SECTEURS (Contact : jean-christophe.juvin@direccte.gouv.fr ;
solange.burgaud@paysdelaloire.fr)
Le principal appui pour les PME :
 Projet de développement pour PME : le PIA3 (voir) :
o Une subvention pour les projets en phase de faisabilité, d’un montant compris entre 100 000
et 200 000 €
o Une avance remboursable pour les projets en phase de développement, d’un montant
compris entre 100 000 et 500 000 €.Page 8 sur 9
 Soutien du Conseil Régional aux projets d’excellence des entreprises pour le développement des
filières émergentes. Contact : solange.burgaud@paysdelaloire.fr
Pour les projets collaboratifs :
 Aide aux projets de recherche et développement structurants pour la compétitivité (PSPC) (voir).
Projet entre 4 et 50 millions d’euros, priorité est donnée aux projets soutenus par les Comités
stratégiques de filières (CSF). Intensité maximale de l’aide allant de 25 à 100% selon le type
d’entreprise et de recherche (voir). Contact : Bpifrance
Sur plus long-terme :
 Crédit d’impôt Recherche (CIR) (voir), Crédit d’impôt d’Innovation (CII) (voir)
 Pour les PME de moins de 8 ans, statut de Jeune Entreprise Innovante (Fiche) :
o Exonération d’impôt sur les bénéfices (et avant sa suppression le 1er janvier 2014, d’IFA).
o Exonération d’impôt sur les plus-values de cession de titres pour les associés de la JEI.
o Allègement des cotisations sociales patronales sur les salaires versés aux personnels
participant à la recherche.
SECTEUR AERONAUTIQUE
 Soutien à la R&D avion « vert ». Appel à projets du Corac à venir.
ENTREPRISES TECHNOLOGIQUES
 Concours d’innovation (i-Nov), coûts totaux entre 600 000 € et 5 M€, durée entre 12 et 36 mois, taux
de couverture max 35-45% (moyennes entreprises ou petites) Dossier à déposer avant le 06/10/2020.
(voir)
 Aide au développement Deeptech, plafonnée à 2 000 000€, accordée sous forme mixte de subvention
et d’avance récupérable, pouvant couvrir jusqu’à 45 % des dépenses éligibles prévisionnelles. (voir)
3. APPUI ET CONTACTS
 Sites du gouvernement - mesures COVID : Ministère de l’économie, des finances et de la relance –
Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion
 Interlocuteurs de premier niveau pour vous accompagner dans toutes vos démarches :
 CCI des Pays de la Loire : Tél : 02 40 44 60 01 Mél : coronavirus.pme@paysdelaloire.cci.fr
 Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) : Tél : 0 805 950 006 (8h - 20h, hors WE)
Autres contacts sous : http://covidcma.artisanat.fr/#/
 Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, dispositif d’écoute spécial : téléphone : 02 41 96
76 86 - Courriel : covid-19@pl.chambagri.fr
 Pour faire face à des difficultés structurelles et/ou conjoncturelles :
 Commissaire aux restructurations et à la prévention des difficultés des entreprises (CRP) /
DIRECCTE : en priorité pour les entreprises industrielles entre 50 et 400 salariés : jeanphilippe.beaux@direccte.gouv.fr
 Comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI) :
rassemble les parties prenantes publiques susceptibles de proposer des solutions de
trésorerie (accélérer le règlement de certaines créances, obtenir des délais sur les dettes
fiscales ou sociales, proposer des aides financières…) contacts
 Réseau des interlocuteurs privilégiés des entreprises en difficultés : lien
 Pour vous accompagner dans la relance de votre entreprise :Page 9 sur 9
o DIRECCTE Pays de la Loire, Service Economique de l’Etat en région, référent unique à
l’investissement (RUI) : clement.jakymiw@direccte.gouv.fr
o Région des Pays de la Loire : eco-coronavirus@paysdelaloire.fr
o Solutions and co, agence de développement économique des Pays de Loire. Contacts :
https://entreprisespaysdelaloire.fr/reseaux/solutions-co-creation
o Territoires d’industrie (voir ci-dessous)
UN ATOUT POUR PORTER VOS PROJETS : LES TERRITOIRES D’INDUSTRIE
Les territoires d’industries sont des dispositifs alliant industriels et collectivités locales pour développer ou
renforcer des projets de territoires. L’Etat et le Conseil régional mettent à cette fin un ensemble d’outils et de
financements à leur disposition (par exemple aide au logement pour attirer des talents, création d’un centre de
formation, d’une pépinière d’entreprise, opération d’aménagement du territoire etc.). En cas de projet sur un
territoire d’industrie, il est possible d’en faire une fiche action du territoire, ce qui permettra d’accéder à ces
soutiens et financements ou d’inclure le projet dans une dynamique plus globale.
Dans les Pays de la Loire, ces territoires sont les suivants, avec en contact les référents techniques du Conseil
régional qui pourront vous orienter vers les binômes (industriel, collectivité) déjà constitués :
***
Référent Conseil régional Référent Etat (sous-préfet)
Ancenis
Châteaubriant anne-laure.forget@paysdelaloire.fr pierre.chauleur@loire-atlantique.gouv.fr
Saint-Nazaire -
Cordemais anne-laure.forget@paysdelaloire.fr michel.bergue@loire-atlantique.gouv.fr
Segré-en-Anjou christelle.touchaispinon@paysdelaloire.fr
marie.mauffret-vallade@maine-etloire.gouv.fr
Saumur Val de Loire christelle.touchaispinon@paysdelaloire.fr samuel.gesret@maine-et-loire.gouv.fr
Cholet christelle.touchaispinon@paysdelaloire.fr
mohamed.saadallah@loireatlantique.gouv.fr
Laval-Loiron dominique.chanteaunogues@paysdelaloire.fr richard.mir@mayenne.gouv.fr
Mayenne dominique.chanteaunogues@paysdelaloire.fr noura.kihal-flegeau@mayenne.gouv.fr
Pays de ChâteauGontier
dominique.chanteaunogues@paysdelaloire.fr richard.mir@mayenne.gouv.fr
Le Mans gael.bigorgne@paysdelaloire.fr thierry.baron@sarthe.gouv.fr
Sablé-La Flèche gael.bigorgne@paysdelaloire.fr jean-michel.delvert@sarthe.gouv.fr
Vallée de l’Huisne gael.bigorgne@paysdelaloire.fr marie-pervenche.plaza@sarthe.gouv.fr
La Roche-sur-Yon cedric.croziez.de.linage@paysdelaloire.fr francois-claude.plaisant@vendee.gouv.fr
Terres de Montaigu cedric.croziez.de.linage@paysdelaloire.fr francois-claude.plaisant@vendee.gouv.fr
Vendée Est cedric.croziez.de.linage@paysdelaloire.fr francois-claude.plaisant@vendee.gouv.fr