Contenu

L’insertion par l’activité économique : maillon essentiel du dispositif contre le chômage

 

Corinne Orzechowski, préfète de la Sarthe, a visité, le 12 janvier 2015, deux chantiers d’insertion au Mans : Vel’Nature et Envie 72. Elle a rappelé que l’insertion est un maillon essentiel du dispositif contre le chômage et qu’en 2013, 3332 personnes ont été accueillies en chantier d’insertion en Sarthe.

L’insertion par l’activité économique (IAE) joue un rôle clé pour le retour à l’emploi et apporte un accompagnement social et professionnel.

L’IAE aide à lutter contre les exclusions et favorise la cohésion sociale.

 

Le point sur l’insertion par l’activité économique en Sarthe

L’IAE représente 59 structures en Sarthe dans des domaines très variés :

  • les services à la personne
  • la restauration
  • les travaux du bâtiment
  • l’entretien des espaces verts
  • l’entretien des locaux
  • le recyclage
  • le travail temporaire

Les chiffres clés

Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI), Associations Intermédiaires (AI), Entreprises d’Insertion (EI), Intérim d’Insertion (ETTI) opèrent dans le département de la Sarthe et participent ainsi à l’accompagnement et l’insertion des demandeurs d’emploi.

Les différentes formes de structures de l’IAE sont présentes dans le département et sont au nombre de 59 gérées par 40 opérateurs sous statut associatif, EURL, SARL ou SCOP :

  • 21 Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI)
  • 11 Associations Intermédiaires (AI)
  • 7 Entreprises d’Insertion (EI)
  • 1 Entreprise de Travail d’Intérim d’Insertion (ETTI)

Les structures de l’IAE ont salarié plus de 3 332 salariés en insertion représentent en 2013 :

  • 46% étaient des demandeurs d’emploi de longue durée
  • 35% étaient bénéficiaires de minima sociaux dont 30% bénéficiaires du RSA
  • 49 % pour les publics de bas niveaux de qualification.

L’Etat investit et soutient le secteur de l’IAE

Plus de 8 600 000 € d’intervention de l’Etat, prévu pour l’année 2015, pour soutenir ce secteur en Sarthe.