Contenu

Le jeune sarthois Wadie AZAMI a reçu le 1er prix national individuel du Civisme

 

Lors de sa réunion du 26 septembre, la commission nationale du Civisme a décerné à l’unanimité des membres du jury le 1er prix national individuel du Civisme à M. Wadie AZAMI pour son acte remarquable de civisme.

Cette remise du prix s’est effectuée le 4 décembre, à Paris, au cours d’une cérémonie organisée dans les locaux de l’Ecole Supérieure de Commerce.

 

Précédée d’une visite des Invalides, cette journée riche en émotions pour notre sarthois et pour sa famille s’est achevée par le ravivage de la Flamme sur la tombe du Soldat Inconnu, hommage auquel il a eu l’honneur de participer en compagnie du Général de division Laporte-Many, représentant le Grand Chancelier, ainsi que de Michel Lebon, président national de l’Association.

Pour mémoire, le 19 septembre 2016, M. Wadie AZAMI, alors âgé de 17 ans, rentre du Lycée Touchard au Mans, vers 17h30, à la fin de ses cours.
Alors qu’il chemine rue de Belfort, il est alerté par des cris venant d’un garage isolé. Il décide d’intervenir et découvre une jeune femme, à terre, en train d’être rouée de coups par son agresseur. Cette jeune femme avait été conduite de force dans cet endroit, à l’abri des regards.
N’écoutant que son courage, M. AZAMI, parvint à maintenir fermement l’agresseur et permet à la jeune femme de prendre la fuite.
Malheureusement, en s’interposant entre la victime et son agresseur, M. AZAMI a été blessé de deux coups de couteau qui lui ont été portés à l’épaule gauche et à l’abdomen, nécessitant son transport en urgence au centre hospitalier du Mans, où l’équipe médicale lui a indiqué que ces blessures auraient pu être fatales (coup de couteau proche de la rate).
Son intervention courageuse a permis à la jeune femme de s’en sortir sans blessure et de mettre en accusation son agresseur. Ainsi que le Procureur de la République l’a déclaré deux mois plus tard, M. Azami est intervenu « pour mettre fin au calvaire de cette jeune fille, au risque de sa vie. C’est un acte de bravoure rare ».

Il faut également souligner que cet acte de courage a lourdement pénalisé le jeune Wadie AZAMI, lequel, athlète de haut niveau, n’a pu se présenter à cause de ses blessures relativement lourdes, aux sélections pour l’équipe de France junior de football américain, se déroulant quelques semaines plus tard.

A la suite de ces évènements et de l’acte de courage dont a fait preuve M. AZAMI, M. le Préfet de la Sarthe, sur proposition de M. le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, lui a décerné, le 12 octobre 2016, la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement.

Le Prix Départemental du Civisme pour la Jeunesse qu’organise la Section Sarthe de L’Association Nationale de l’Ordre National du Mérite lui a également été décerné.

Ces deux récompenses lui ont été remises, le même jour, dans les salons de la préfecture, au Mans, le 15 mars 2017, en présence de policiers et journalistes.

Communiqué de presse (format pdf - 76.7 ko - 20/12/2017)