Contenu

Les femmes ont toute leur place dans les métiers de l’artisanat

 

Valoriser la place des femmes, jeunes et adultes, dans les métiers de l’Artisanat, est un enjeu pour la société.
Pascal Lelarge, préfet de la Sarthe et Guy Deschoolmeester, au nom de la Chambre des Métiers et de l’artisanat de la Sarthe (CMA), ont signé une convention de partenariat actif pour favoriser l’intégration des femmes dans les entreprises artisanales

 

Diverses actions assureront la promotion de la mixité professionnelle, en informant les jeunes filles et les femmes qu’il existe diverses possibilités d’orientation dans l’Artisanat, souvent plus porteuses d’une insertion réussie.

Ce partenariat va permettre la mise en place d’un programme d’actions pour :

  • Favoriser l’égalité professionnelle hommes / femmes dans les métiers de l’Artisanat,
  • Encourager les jeunes filles à s’inscrire en contrats d’apprentissage dans des filières où la mixité reste insuffisante,
  • Accompagner la volonté d’entreprendre des femmes en recherche d’emploi

Ainsi cette année, à l’initiative de l’Etat, la CMA pilote-t-elle une action d’insertion « Toutes Capables ! » en direction des femmes en recherche d’emploi qui habitent dans les quartiers de la politique de la ville.

Cette action permettra à des femmes demandeurs d’emploi et porteuses de projet de construire leur insertion professionnelle autour d’un parcours de découverte du secteur des métiers. Grâce à l’élaboration de leur projet professionnel dans le secteur de l’Artisanat, elles deviendront progressivement actrices de leur immersion.

L’artisanat au féminin

En France, les femmes occupent une place de plus en plus importante sur le marché du travail. Elles représentent désormais la moitié de la population active et leur niveau d’éducation atteint, voire dépasse, celui des hommes. Pourtant, cette égalité peine à se traduire encore dans le monde du travail.

L’égalité professionnelle des femmes et des hommes reste une question entièrement ouverte, tant sur le plan national que sur notre territoire.

Cette question renvoie notamment à l’image des métiers – métiers traditionnellement « féminins » ou traditionnellement « masculins », à l’intégration des femmes dans des formations professionnelles qualifiantes, ou à la question de l’emploi du public féminin.

Car l’Artisanat est un secteur qui recrute !
En Sarthe, à peine 25% des artisans dirigeants sont des femmes, travaillant majoritairement dans les métiers de services (coiffure, fleuristerie, esthétique etc..) ou ayant le statut de conjoint collaborateur. Quant à la part des apprenties dans le CFA de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Sarthe, elle reste minoritaire : 18 % des effectifs.

Le CFA de la CMA 72 propose les filières de formation dans les métiers de l’alimentaire et de la fleuristerie et offre aujourd’hui une palette de possibilités pour les jeunes filles et les adultes avec l’objectif-clé d’un emploi certain dans les métiers de la Boulangerie/Pâtisserie, Charcuterie/Traiteur, Boucherie et Fleuristerie.

De plus, le CFA de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Sarthe a inscrit dans ses priorités la mise en place de la mobilité européenne des apprentis.
Un premier groupe de 6 apprentis BTM alimentaire 2ème année a effectué un séjour de deux semaines à Londres en 2013. A l’issue des stages, 4 apprentis ont reçu une offre d’emploi de leur entreprise d’accueil, 3 d’entre eux sont partis 6 mois en programme SESAM chez leur employeur anglais et le quatrième a refusé une proposition outre-manche car il a obtenu un emploi stable (CDI) à son retour en France.

Fort de ce premier « test » positif avec les jeunes et les entreprises, le CFA de la CMA 72, en collaboration avec la Maison de la Coiffure, construit deux nouvelles missions professionnelles en 2014 avec 21 apprentis des sections pâtisserie/chocolaterie et coiffure