Mis à jour le 20/06/2017

Contenu

Politique de la ville

Logo Politique de la ville

Politique de la ville : un nouveau cadre !

Les contrats de ville de nouvelle génération, issus de la Loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014, constituent aujourd’hui le cadre unique de mise en oeuvre de la politique menée en partenariat entre l’État, les collectivités territoriales et l’ensemble des partenaires concernés en direction des quartiers défavorisés et de leurs habitants.

L’architecture des contrats de ville 2015-2020 repose sur quatre piliers :

- la cohésion sociale,
- le cadre de vie et le renouvellement urbain ;
- le développement économique et l’emploi ;
- les valeurs de la République et la citoyenneté.

et trois thématiques transversales :

- l’égalité entre les femmes et les hommes ;
- la lutte contre les discriminations ;
- la jeunesse.

En Sarthe, 2 contrats ont été conclus.

L’un concerne l’agglomération mancelle et les communes de Allonnes Coulaines et Le Mans,

L’autre concerne la commune de Sablé sur Sarthe.

Pour l’agglomération mancelle cinq quartiers prioritaires ont été identifiés : Chaoué Perrières à Allonnes – Bellevue Carnac à Coulaines - Epine, Sablons, Ronceray Glonnières Vauguyon au Mans.
Cliquez ici pour voir les cartes des quartiers concernés

Pour Sablé sur Sarthe, 2 quartiers ont été retenus : La Rocade et Montreux.

La politique de la Ville en Sarthe concerne 26030 habitants pour l’agglomération mancelle et 2506 habitants pour Sablé sur Sarthe

Les outils nouveaux d’intervention de la politique de la ville :

- une nouvelle géographie prioritaire simplifiée et mieux ciblée (passage de 2500 quartiers à 1500 au niveau national) ;
- sont éligibles aux aides les quartiers où existe une concentration de population à bas revenus (inférieurs à 11 250 € par an) ;
- un contrat unique intégrant les dimensions sociales, urbaines et économiques ;
- une action publique qui se déploie à l’échelle intercommunale et mobilise tous les partenaires concernés ;
- la mobilisation prioritaire du droit commun de l’État et des collectivités territoriales ;
- la participation des habitants à la co-construction des contrats et à leur pilotage.

Les contrats de ville mobilisent une large communauté d’acteurs, parmi lesquels notamment les services de l’État, les collectivités locales ( région, département, communes), le procureur de la République, la Caisse d’Allocations Familiales, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, la Caisse des dépôts, Pôle Emploi, les missions locales, les bailleurs sociaux, le tissu associatif local, les habitants...

 
 

A lire dans cette rubrique