Contenu

Séminaire départemental de sécurité routière

 

Au vu du bilan contrasté de l’accidentalité en Sarthe en 2018, le préfet de la Sarthe, Nicolas Quillet, a réuni de nombreux acteurs du département (collectivités, associations, entreprises...) à l’occasion d’un second séminaire départemental de sécurité routière au centre socioculturel François Rabelais à Changé, afin de rappeler que la mobilisation pour la sécurité routière doit être maintenue.

 

Ce séminaire, organisé sous la forme de tables rondes, a permis d’échanger sur le risque routier professionnel et le partage de la voirie, deux enjeux retenus dans le document général d’orientations (DGO) de la Sarthe (2018-2022).

La première table ronde était animée par Carole DABRIGEON (directrice générale de l’INSERR). Première cause de mortalité dans le cadre du travail, le risque routier comprend les déplacements domicile/travail et missions professionnelles. L’animatrice a rappelé le cadre réglementaire sur les obligations de l’employeur et les bonnes pratiques. Juan ALONSO et Bérénice MOINARD de Renault et par Jean-René DEROUET et Emmanuel EGON d’Albéa, ont exposé les dispositifs mis en place dans leur entreprise en faveur de la sécurité routière au travail. Lionel MOUSSUS, ingénieur conseil à la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail (CARSAT) Pays de la Loire, a présenté les chiffres relatifs aux accidents de travail dans la région et dans la Sarthe et évoqué des axes d’action permettant de les réduire.

La seconde table ronde animée par la directrice de cabinet du préfet, Adeline SAVY, a réuni 3 intervenants. Madame Gwenaëlle DAVID du CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a présenté les aménagements urbains de sécurité en direction des mobilités douces (sas vélo, double sens cyclable, zone 30, zone de rencontre, chaucidou ou Chaussée à Voie Centrale Banalisée (CVCB)...). Puis, deux élus ont fait un retour d’expériences sur des équipements de sécurité dans leur commune. Monsieur Jean-Claude CHESNEAU, adjoint chargé de l’urbanisme de Saint-Mars-la-Brière, a présenté l’aménagement d’une chaussée à voie centrale banalisée (CVCB) et d’une piste cyclable, ainsi que les voies douces projetées. Monsieur Michel HENRY, référent Sécurité Routière de la commune de Rouillon, a expliqué la mise en place de zones de rencontre et d’une limitation de la vitesse à 30 km/h dans tout le bourg.

Lors des échanges avec la salle, Didier FOUCHE, Maire de Soulitré, a présenté les aménagements de sa commune, qui ont permis d’obtenir le label Ville Prudente, décerné par l’association Prévention Routière.

Les différents échanges avec la salle ont confirmé l’importance de prendre en compte la sécurité routière dans les projets d’aménagement des bourgs. Adeline SAVY a rappelé les différentes dotations de l’État contribuant à financer ces infrastructures.

Le Préfet de Sarthe a conclu le séminaire et vivement remercié l’ensemble des participants. Il en a profité pour insister sur la mobilisation de tous pour lutter contre l’insécurité routière.

Au cours de ce séminaire, de nouvelles chartes en faveur de la sécurité routière ont été signées par le préfet de la Sarthe et des entreprises du département, portant à 21 le nombre d’entreprises engagées dans la démarche.

-  Intervention CEREMA (format pdf - 14.3 Mo - 31/01/2019)
-  Intervention Saint-Mars-la-Brière (format pdf - 1.1 Mo - 31/01/2019)
-  Intervention Rouillon (format pdf - 12.9 Mo - 31/01/2019)
-  Table ronde INSERR (format pptx - 6.4 Mo - 31/01/2019)
-  Intervention RENAULT (format pdf - 246.5 ko - 31/01/2019)
-  Intervention ALBEA (format pdf - 1.6 Mo - 31/01/2019)
-  Intervention CARSATPL LM (format pdf - 1.6 Mo - 31/01/2019)