Contenu

Rôle du Préfet

 
Fonction préfectorale, les exigences, le travail...
 

Vidéo présentant les grandes missions du corps préfectoral

Quelques mots sur la fonction préfectorale

- Le rôle du préfet

Créés sous le Consulat, par Bonaparte, en 1800, les préfets incarnent la permanence de l’Etat dans les départements.

Le préfet est le représentant direct du Premier ministre et de chacun des ministres dans le département.

Il dirige, sauf en matière judiciaire et certains domaines de l’éducation et de la fiscalité, tous les services des administrations civiles de l’Etat.

Il est assisté des sous-préfets, des chefs des services déconcentrés de l’Etat et des services de la préfecture.

Le préfet est nommé en conseil des ministres, par décret du Président de la République, sur proposition du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur.

- Les exigences du métier

Le préfet est tenu à l’obligation de loyauté à l’égard du Gouvernement. Il doit également faire preuve de neutralité et de réserve dans ses décisions, ses prises de position et sa façon de s’exprimer.

La disponibilité du préfet doit être totale.

La mobilité géographique et professionnelle est une des caractéristiques du métier de préfet.

Le préfet est un professionnel de l’administration territoriale qui, dans la plupart des cas, a exercé diverses fonctions de sous-préfet et a été formé à l’école nationale d’administration.

- Le travail préfectoral

En poste dans les départements, responsables de la mise en oeuvre sur le territoire de l’ensemble des politiques définies par le Gouvernement, les préfets sont en prise directe avec les préoccupations quotidiennes des citoyens.

- Des méthodes de travail alliant autorité, décision, coordination, dialogue, médiation, capacité de conviction, communication.

- Des domaines d’actions diversifiés :

• protéger les personnes et les biens, il dispose à cet effet des forces de police et de gendarmerie, dirige les opérations de secours (incendies, catastrophes naturelles...) ;

• garantir l’exercice des libertés publiques et l’intégration républicaine ;

• assurer la permanence du fonctionnement des services de l’Etat (gestion des crises) ;

• contrôler la légalité des actes des collectivités locales ;

• favoriser le développement économique et l’emploi ;

• aménager le territoire et veiller à la protection de l’environnement ;

• renforcer la cohésion sociale dans les villes et les territoires en voie de désertification ;

gérer et répartir les dotations et subventions de l’Etat à l’échelon local.

- Ses principaux partenaires sont :

• les parlementaires (députés et sénateurs) ;

• les élus responsables des collectivités locales : maires des communes, présidents des conseils généraux de départements, présidents des conseils régionaux ;

• les entreprises et organisations professionnelles et syndicales ;

• les associations et groupements de citoyens ;

• les médias.