Les moyens mobilisables par l’Etat

1 -Dotations du commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) :

La dotation initiale 2015 des deux contrats de ville s’élève pour le département de la Sarthe à 1 050 000 €.
Les dotations relevant du fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) s’élèvent pour 2015 à 252 274 €.

2 - Au titre de la poursuite de la rénovation urbaine, un projet d’intérêt national et deux projets d’intérêt régional, (PRIR) sont en cours d’expertise dans le cadre des programmes de l’ANRU. Ils concernent :

  • Allonnes en Projet d’Intérêt National
  • Le Mans et Coulaines en Projet d’ Intérêt régional

3 - Crédits de droit commun de l’État :

Ces crédits s’appliquent en priorités et d’abord sur les quartiers en politique de la ville. Ils sont complétés par les crédits spécifiques et par l’intervention des collectivités territoriales (Région, Département, Communauté d’agglomération, Communauté de communes, villes) au fur et à mesure de la mise en œuvre des actions prévues dans les contrats. Ils pourront également faire l’objet de l’intervention des fonds européens et des autres partenaires.

Chaque Ministère a établi des conventions avec le Ministère de la Ville afin de préciser sa participation à la mise en œuvre des contrats de ville.