Contenu

Un exercice de grande ampleur pour tester le plan « NOVI : NOmbreuses VIctimes »

 

Une simulation d’accident sur autoroute impliquant deux cars qui transportent de nombreux passagers, un camion citerne et huit voitures particulières a été organisé, sur le circuit des 24 Heures au niveau du virage Porsche, le 5 décembre 2012 de 19h à 1 heure du matin.

Pascal Lelarge, préfet de la Sarthe, a souhaité cette simulation d’une part, parce que la Sarthe est un nœud autoroutier avec le croisement de deux autoroutes à forte fréquentation notamment lors des week-end et des départs en vacances, d’autre part, parce que la réglementation en vigueur impose l’organisation d’exercices pour tester les procédures d’intervention des services de secours.

 

Les objectifs de l’exercice étaient les suivants :

- Mise en œuvre des plans blancs du sud Sarthe voire du plan blanc élargi ;

- Evaluation de la qualité des transmissions entre services dans un contexte dégradé puisque, dans le scénario, l’usage du téléphone portable était interdit (réseau saturé et mauvaise couverture) ;

- Mise en œuvre du plan NOmbreuses VIctimes (NOVI) c’est-à-dire gestion de Poste Médical Avancé (PMA) avec un bilan élevé.

L’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) du Centre Hospitalier du Mans a mis à disposition 70 élèves infirmiers jouant le rôle des victimes. Ceux-ci ont été maquillés par l’Association Départementale de Protection Civile (ADPC) en fonction de leurs pathologies.

Plus de 360 agents ont été mobilisés :

• 209 pompiers dont 10 extra-départementaux (médecins/infirmiers du 37&53 + un poste de commandement du 61)
• 70 élèves infirmières IFSI du CH LE MANS
• 19 personnes du SAMU
• 25 militaires de la gendarmerie
• 40 agents de la préfecture et des services de l’Etat (DDT, ARS)
• Des équipes du Conseil général et de Cofiroute étaient également présentes sur le site
• 3 associations de protection civile : Croix rouge, ADPC, ordre de Malte, étaient là pour suppléer l’action du SAMU et du SDIS et assurer la sécurité des participants à l’exercice
• Une équipe de 8 personnes de l’Association départementale des radioamateurs au service de la Sécurité Civile (ADRASEC) ont apporté leur soutien aux transmissions
• Les Centres Hospitaliers du Mans, de Château du Loir et le Pôle Santé Sarthe et Loir ont également activé leur plan blanc.

Cet exercice a nécessité 55 véhicules :

• 44 véhicules SDIS dont 4 ultra-départementaux (départements 37-61-53)
• 3 véhicules + 1 remorque pour le SAMU
• 8 véhicules de GENDARMERIE

Ont également été partenaires de l’exercice :

• Clinic auto de Champagné pour la mise à disposition des voitures et pour sa participation active à la mise en place du scénario,
• La société SOTRAPID, fournisseur du camion citerne,
• La STAO, fournisseur des 2 cars,
• L’ACO pour la mise à disposition du virage Porsche évitant ainsi une longue coupure de l’A28 Sud.