Peste Porcine Africaine

Mis à jour le 04/10/2018

Plusieurs cas de peste porcine africaine ont été mis en évidence sur des sangliers sauvages depuis le 13 septembre 2018 en Belgique, près de la frontière française
La peste porcine africaine est une maladie virale contagieuse des porcs et des sangliers, sans danger pour l’Homme mais avec de graves conséquences pour la santé des animaux et l’économie de la filière porcine.

La France est indemne de cette maladie et de nombreux foyers sont recensés dans le Nord et l’Est de l’ Europe dans des élevages de porcs et sur des sangliers. Les conséquences économiques d’un éventuel foyer pour la filière porcine française seraient considérables, avec la perte du statut indemne du territoire ou de zones.

Un plan d’action national est mis en œuvre reposant sur des mesures de prévention, surveillance et de lutte.

La vigilance de tous est donc de rigueur ! Une campagne de sensibilisation auprès du grand public a été lancée au plan national. Le message est simple : pour éviter que des sangliers ne se contaminent, ne jetez pas les restes de repas dans la nature, déposez les dans des poubelles.

Les éleveurs de porcs, les chasseurs et les professionnels de la filière doivent appliquer strictement les mesures de biosécurité afin d’éviter d’introduire le virus comme la PPA se transmet par les animaux vivants et toute personne ou matériel ayant été en contact avec des animaux infectés, et aussi par des viandes issus d'animaux infectés.

Peste Porcine Africaine
Mesures à adopter