Contenu

Piétons

 

Un piéton est un usager circulant à pied, sur un trottoir ou une berme ou sur la chaussée.

Les usagers, qui poussent un vélo ou un cyclo avec leurs mains, sont donc considérés comme des piétons.

Les usagers handicapés en chaise roulante, les skateboards et les trottinettes sont également considérés comme des piétons.

Piétons, soyez prudent à tous les instants, et n’oubliez pas que vous devez « VOIR et ÊTRE VUS ».

Quelques conseils pour votre sécurité

Avant de traverser la chaussée :

  • regardez toujours à gauche, puis à droite et encore à gauche, même si le feu est au rouge pour les automobilistes et que le signal piéton est vert, idem sur une chaussée à plusieurs files de circulation ;
  • attention aux voies à sens unique équipées de couloirs de bus à contresens ; et au tourne-à-droite cyclistes (même si les cyclistes doivent respecter les piétons) ;
  • si un véhicule gêne votre visibilité pour vous engager, n’hésitez pas à traverser plus loin.

Lorsque vous traversez :

  • ne vous arrêtez pas et ne faites pas demi-tour sur un passage piéton ;
  • lorsque vous descendez du bus, ne traversez pas avant que celui-ci ait redémarré ;
  • n’essayez pas de traverser devant les camions car les conducteurs ne vous voient pas forcément du haut de leur cabine (angle mort). Laissez passer le véhicule.

N’oubliez pas que vous êtes un usager de la voie publique et que vous devez respecter le code de la route, sous peine d’être sanctionné (la traversée de la chaussée en dehors d’un passage protégé se situant à moins de 50 m constitue une infraction, réprimée par une contravention de 1ère classe – article R412-43 du Code de la route).

Seniors, enfants, vous êtes les premiers piétons concernés

La majorité des piétons tués en Sarthe relève de la catégorie des seniors (âgés de plus de 65 ans).

Seniors,

  • faites preuve d’une attention particulière durant vos déplacements, notamment lorsqu’ils vous sont familiers : la baisse de la vigilance liée à l’habitude est le principal facteur accidentogène chez les seniors ;
  • n’hésitez pas à demander de l’aide pour traverser. Avec l’âge, le champ visuel rétrécit, l’acuité visuelle s’affaiblit, la qualité de l’audition diminue ainsi que les réflexes.

La traversée « sauvage » de la chaussée (hors passage piéton, en dehors du temps imparti, traversée sans précaution) est l’une des principales infractions responsables des accidents impliquant des piétons.

Enfants,

Dans la rue, un enfant est particulièrement vulnérable du fait de sa petite taille, d’un comportement parfois imprévisible, d’une mauvaise appréciation des risques…. Il est donc important de lui apprendre très tôt les règles élémentaires de sécurité.

Parents ou accompagnants

  • expliquez, de manière pédagogique, les règles à observer : emprunter les passages piétons, traverser lorsque le feu est vert pour les piétons, vérifier que les véhicules sont bien arrêtés avant de traverser, ne pas courir, etc.
  • montrez l’exemple. Les enfants reproduisent votre comportement.
  • tant qu’ils n’ont pas assimilé ces notions de sécurité, il faut les accompagner et les surveiller.
  • habillez-les avec des vêtements clairs et munissez-les d’un cartable ou sac à dos avec des bandes réfléchissantes.